Comunicat de premsa  -  Communiqué de presse

ESCADUDA POPULARA DE LA MANIF DE CARCASSONA

Anaram Au Patac Gasconha Nòrd que se’n sap grat l'escaduda populara de la manifestacion tà la lenga occitana a Carcassona. Mei de 10 000 personas que vengón lo 22 d'octobre tà respóner a l'aperet "Anem, òc ! per la lenga occitana" entà arrebrembar la vivacitat de la lenga occitana parlada per mei de dus milions de personas, mes qui ei mespresada, en particular per las institucions francesas. Numerós bús que partín de la Gasconha sancèra entà’s juntar aus miliers de lengadocians, auvernhats, provencaus... AAPGN que profitè de l'un d'aqueths bús entà gahar Carcassona. Lo seguici d'AAP compausat d'un centenat de manifestants que reivindicó "occitan lenga oficiau". 

Desempuish numerosas annadas, AAP que luta tà la reconeishença d'aqueth dret e qu'organizè dejà ua manifestacion nacionau a Pau en març de 2001. Que contunham de denonciar la politica de discriminacion e de netejatge lingüistic e culturau contra l'occitan e contra los occitans miada per l'imperialisme francés e lo son governament. Que trobèm positiu lo hèit qu'aqueth eslogan sia reprengut pendent la manifestacion a maugrat que l'avossem desirat véder botat endavant per l'ensemble deus movements occitans dens los lors huelhs, las lors reivindicacions e dens los lors devís a la television e la ràdio.

Totun que’ns hè dòu l'abséncia d'informacions dens los mèdias regionaus d'Occitània e sustot dens los mèdias gascons com "Sud Ouest", on los miliers de gascons presents a Carcassona que constatèn dab degrèus l'abséncia totau d'informacions sus aquera hèita. Aqueth mesprètz que muisha plan qu'aquera mobilizacion avó ua portada politica. Aquera prumèra manifestacion unitària qu’arrebremba a tots los qui defenden l'occitan que calha ganhar la carrèra tà’s har enténer e non pas los burèus politicas entà mendicar quauquas subvencions a monde qui's trufan de l'Occitània e qui s'interessan sonque a las promessas de vòte deus "culturaus" occitans. Mei aqueth ordi de manifestacion que’s reprodusiràn dab eslogans clars e reivindicatius, mens los mèdias e’ns poderàn censurar com aquò estó hèit a Carcassona.

Dens l’euforia de Carcassona que’s deishó enténer qu'ua manifastacion com aquèra e’s desbanarà fin de 2006. N'esperem pas ua annada ! Ne deishem pas càder aquera dinamica entà d’organizar ua navèra manifestacion tà la lenga nosta !

En los mes a viéner AAPGN qu’ensajarà de crear ua dinamica locau entà har reconéisher los drets occitans en Gasconha Nòrd.

RÉUSSITE POPULAIRE DE LA MANIF DE cARCASSONA

Anaram Au Patac Gasconha Nord se félicite de la réussite populaire de la manifestation pour la langue occitane à Carcassonna. Plus de 10 000 personnes se sont déplacées le 22 octobre pour répondre à l'appel « anem, Oc ! Per la lenga occitana », pour rappeler la vivacité de la langue occitane parlée par plus de deux millions de locuteurs et méprisée en particulier par les institutions françaises. De nombreux bus sont partis de l'ensemble de la Gascogne pour rejoindre les milliers de languedociens mais aussi et surtout les auvergnats, les provençaux... AAPGN a profité de l'un de ces bus pour rejoindre Carcassonna, Le cortège d'AAP, composé d'une centaine de manifestants, a revendiqué l' « Occitan lenga oficiau ».

Depuis des années AAP lutte pour ce droit et avait dans ce sens déjà organisé une manifestation nationale à Pau en mars 2001. Nous continuons à dénoncer la politique de discrimination et de nettoyage linguistique et culturel contre l'occitan et contre les occitans menée par l'impérialisme français et son gouvernement.Même si cette revendication fut scandée dans la manifestation, nous aurions souhaité la voir mise plus en avant par l'ensemble des mouvements occitans dans leurs tracts, leurs revendications et dans leurs allocutions télévisées et radiophoniques.

Nous déplorons l'absence d'informations sur cet événement dans les moyens de communication « régionaux » d'Occitanie et en particulier dans les organes gascons tels que Sud Ouest où l'absence totale d'informations sur SO Dimanche a été tristement constatée par les milliers de gascons présents à Carcassona. Ce mépris ou cet oubli volontaire montre bien que cette mobilisation avait une portée politique. Cette première marche unitaire pour la défense de la langue occitane prouve à tous ceux qui défendent l'occitan qu'il est nécessaire de s'approprier la rue pour se faire entendre et non grapiller quelques subventions à des politiciens qui n'ont rien à faire de l'occitan et qui sont simplement intéressés par les promesses de vote de culturels occitans.Plus ce genre de rendez vous se reproduiront avec des slogans clairs et revendicatifs, moins les médias pourront nous boycotter comme cela a été le cas à Carcassona.

Dans l'euphorie de Carcassona il s'est laissé entendre qu'une manifestation comme celle là sera de nouveau mise sur pied fin 2006.N'attendons pas un an et ne laissons pas tomber la dynamique pour organiser une manifestation populaire pour la langue.

Dans les mois qui viennent AAPGN fera tout ce qui est possible pour créer une dynamique locale afin de faire reconnaître les droits de l'occitan en nord gasconha.

Anaram Au Patac Nòrd Gasconha
anaram-gasconha.nord@no-log.org

Barrar