Despuish 1992, un lòc alternatiu, militant e occitan qu’existeish a Pau, en Biarn. Qu’ei La Tor deu Borrèu, locau de Anaram Au Patac. Utís de tribalh, lòc d’amassadas, utís de socializacion tà AAP e l'Occitània en generau dab encontres e escambis. Qu’ei tanben l'endret on se hè HAR/FAR, la revista de l'Occitània qui bolega.

La Tor que ne’n a vist movement ! De las grasilhadas de sostien a tribalhadors en grèva aus bals gascons en passar per concèrts de punk-rock entà la hèsta de la musica, aperòs endiablats arron las manifs, fabricacions de bandièras e d'afichas, encontres antifascistas, seradas de sostien entà presonèrs o victimas de repression policièra. Qu’a vist Carnaval, seradas Iròlas Borret, repaishs de quartièr, qu’a entenut la musica d'Ibrahim lo Curd e qu’a vist partidas de pelòta ahuecadas au fronton. Qu’a tanben coneishut numerosas seradas vidèos, debats, encontres.

La Tor deu Borrèu qu’entra en la logica d'autogestion de AAP : trobar per nos medishs los mejans entà lutar. Qu’ei lo lòc entà har politica diferentament. La hèsta tanben, shens aver per fòrça hèra de sòus en pòcha. Qu’ei un endret on se parlan, devisan, arridan, se pelejan, hèn encontres. Que s’i enten parlar occitan, francés, basco e catalan. Brac, un locau qui hè lo ligam concrèt dab l’eslogan " la hèsta òc, la luta tanben ! ".

Alavetz ça-i a la Tor deu Borrèu encontrar lo-as militant-as de Anaram au Patac !

Bar associatiu ubèrt cades dijaus de 9 òras deu ser enlà, 2 còsta de la hont, barri deu Hedàs , 64 000 PAU. Permanéncia deu diluns au dijaus de detz òras deu matin a l’ua òra deu vrèspe.

Tel/fax/resp : 05.59.98.04.90
info@anaram.org

La Tor deu Borrèu

quauques soviers...

Depuis 1992, un lieu alternatif, militant et occitan existe à Pau, en Béarn. C'est La Tor deu Borrèu, local d'Anaram Au Patac. Outil de travail, lieu de réunions, outil de socialisation pour AAP et l'Occitanie en général par le biais de rencontres et d'échanges. C'est aussi l'endroit où est fait HAR/FAR, la revue de l'Occitanie qui bouge.

La Tor en a vu du mouvement ! Des grillades de soutien à des travailleurs en grève, aux bals gascons en passant par des concerts de punk-rock pour la fête de la musique, des apéros endiablés après les manifs, des fabrications de banderoles et d'affiches, des rencontres antifascistes, des soirées de soutien pour des prisonniers ou des victimes de répression policière. Elle a vu Carnaval, des soirées Iròlas-Borret, des repas de quartier, elle a entendu la musique d'Ibrahim le Kurde et vu des parties de pelote acharnées sur le fronton. Elle a aussi connu des soirées vidéos en nombre, des débats, des rencontres.

La Tor deu Borrèu rentre dans la logique d'autogestion d'AAP : trouver par nous-mêmes les moyens pour lutter. Elle est un lieu pour faire de la politique différemment. La fête aussi, sans  avoir forcément beaucoup d'argent en poche. C'est un endroit où l'on parle, on discute, on se marre, on s'engueule, on fait des rencontres. On y entend parler occitan, français, basque et catalan. Bref, un local qui fait le lien concret avec le slogan " la fête oui, la lutte aussi ! ".

Alors viens à la Tor deu Borrèu rencontrer les militant-es d'Anaram au Patac !

Bar associatif ouvert tous les jeudis soir, à partir de 21 h, 2 còsta de la hont, barri deu Hedas , 64 000 PAU. Permanence du Lundi au jeudi de 10h à 13h.

Tél/fax/rép : 05.59.98.04.90
info@anaram.org

 

  Los 15 ans de la Tor deu Borrèu  
 
Clicatz entà d'agranir
Clicatz entà d'agranir
 

barrar